ANOCR 73

Groupement Savoie Isère

AG 2018  --  RAPPORT MORAL

 Messieurs les présidents d’honneur, mesdames et messieurs les présidents, mes chers camarades

Nous avons avant toute chose une pensée très particulière pour le Lieutenant-Colonel (Gendarmerie) Arnaud Beltrame dont le sacrifice délibéré doit être reconnu et gravé désormais dans la mémoire de la nation.

Il mène ainsi la cohorte de nos frères disparus au service de notre pays. Nous leurs devons beaucoup, ne l’oublions jamais.

Respectons un instant de silence à leur mémoire ainsi qu’à celle nos camarades disparus.

Nous remercions aussi les généreux donateurs qui ont eu le souci de faire perdurer notre action.

Nous voici aujourd'hui réunis dans ce domaine de la Grande Garenne tout nouveau pour nous. Ce choix a été guidé par deux raisons principales : la nécessité de faire des économies tout d’abord et la nécessité de nous situer au cœur de notre pays et de nos groupements.

Cette nouvelle organisation nous permet aussi de nous retrouver entre nous pour des moments nouveaux d’échanges et de partage que vous allez j’espère apprécier.

 Comme chaque année le Conseil d'administration est le siège de quelques changements, en effet deux nouveaux administrateurs que je vous présenterai tout-à-l’heure sont proposés aujourd’hui à vos suffrages : Madame Defressigne, veuve de médecin militaire et ancienne infirmière ainsi que le colonel Guerreiro spécialiste d’histoire militaire et responsable du musée militaire de Perpignan.

Je vous demande d’applaudir leur dévouement et leur enthousiasme.

 

I - L'ACTUALITE

Il est surtout question de l’actualité politique bien sûr.

Elle a assez radicalement évolué en quelques mois, que cela soit en France, dans les pays européens et dans le monde.

Je vous ferai grâce d’un exposé complet de la situation mondiale pour me concentrer sur notre pays et son environnement proche : l’Europe.

Après une année 2017 assez chahutée politiquement et dans laquelle nos armées n’ont pas été épargnées, il faut bien le dire, l’horizon des institutions se stabilise.

Il était en effet temps de passer à l’action après tant d’atermoiements électoraux.

Mais je vous demande encore de maintenir à haut niveau vos efforts de mobilisation auprès de vos amis et de vos élus car les prochaines échéances européennes se préparent de loin.

Les séquences de la Réflexion Stratégique, du bouclage compliqué du budget 2017, avec le départ mal ressenti du CEMA, et celle plus claire et compréhensible du budget 2018 sont maintenant achevées et la Loi de Programmation militaire (est en cours d’examen).

Une très notable évolution a été constatée dans ces domaines par, comme nous le souhaitions tous, l’amorce d’une remontée en puissance de nos armées avec une adaptation très marquée des efforts dans les domaines d’engagement effectifs de nos forces que ce soit « à hauteur d’homme » ou dans la cyber sécurité.

Nous sommes, bien que tardivement, sur une voie meilleure désormais.

Mais surtout, politiquement nous confortons nos atouts dans les grandes négociations sur le renforcement de l’Union Européenne qui devra être protectrice avant tout. Or les élections européennes de 2019 approchent et nous devons, là encore, produire un effort constant et réfléchi afin de contribuer à mettre sur pied un ensemble fort, cohérent et organisé pour peser sur le destin du monde mais surtout préserver nos familles et nos valeurs.

Ce ne sera pas simple car les engagements de chaque pays de l’UE seront à géométrie variable et dans le domaine du combat ce n’est pas la meilleure des choses.

Les accords bilatéraux de Lancaster House avec la Grande-Bretagne garantissent déjà une capacité minimum avec un partenaire majeur, le reste va se négocier difficilement dans les méandres des autres discussions à 27 !!!!

Dans ces temps difficiles où les compromis ne sont pas recommandés, la puissance de notre défense sera un atout majeur qui pèsera lourd dans la balance.

II - L'ANOCR

Notre association est bien vivante malgré les difficultés rencontrées, je n’en veux pour preuve que le fait que 12 groupements sont parvenus à remplacer un président quittant ou déjà manquant. C’est une belle preuve de vitalité car cela représente presque le quart de nos effectifs. Merci à ceux qui se dévouent ainsi pour le bien commun.

– A : Concernant le CSFM - CPRM - COMAC

Cette année a été marquée par le fonctionnement normal de ces instances de concertation renouvelées.

Le CPRM est maintenant bien installé et travaille plus efficacement. Il a désigné ses représentants au CSFM et le CC1 (r) Monier de l'ANOCR qui y siégeait déjà en fait à nouveau partie.

Concernant le CSFM, son fonctionnement est maintenant stabilisé en attendant la montée en puissance des APNM ; il demande à nos représentants une charge de travail importante dont nous devons tous les remercier et les féliciter.

Le COMAC : ses actions auprès des pouvoirs publics et ses réunions régulières permettent de préparer le travail du CPRM.

 

B – Organismes de santé

La CNMSS : notre présence assidue et appréciée nous permet d'apporter une aide institutionnelle à nos adhérents et de les faire bénéficier d'aides individuelles en cas de besoin. Des informations la concernant sont régulièrement publiées dans le Bulletin.

Lachenaud : cette association répond toujours à nos attentes. Elle déploie régulièrement de nouvelles places pour les atteintes graves de type Alzheimer.

UNEO et autres MUTUELLES: le nouveau référencement couvre un large éventail de Mutuelles et son fonctionnement est assez complexe, il a fait l’objet d’explications dans notre Bulletin. En tout état de cause il ne semble pas nécessaire d’opérer des changements dans ce domaine sauf pour des raisons personnelles bien entendu.

 

– C : Les politiques sociale et d’influence

Notre politique sociale répond aux besoins exprimés par nos adhérents dans le besoin et même si la charge en est relativement lourde elle n’en reste pas moins prioritaire.

Nos actions d'influence se sont poursuivies et la mise en place de notre réseau dans le monde politique progresse, libérée désormais du calendrier électoral et dans une configuration politique profondément renouvelée à laquelle nous nous adaptons de notre mieux.

L’ANOCR a aussi répondu à un appel au regroupement de nos associations à des fins d’influence, porté par le Gl Soyard et, à l’ANOCR, par le Gl Allamand. Des réunions sont ainsi programmées dont l’une dès demain, afin de définir les contours de cette action en commun, de nos cibles et sujets d’intérêt.

 

– D : le bulletin

La qualité de notre bulletin est toujours remarquable et nous mettons en place dans la mesure du possible des rubriques nouvelles touchant plus particulièrement la vie des adhérentes et le domaine artistique. Notons que, cette année, il n’a pu sauvegarder son équilibre financier et son déficit s’élève à 1 600 € ce qui va nous contraindre à vous proposer un très léger relèvement du prix de l’abonnement. Nous sommes toujours à la recherche de rédacteurs supplémentaires car la relève doit être continue.

J’en profite pour remercier l’ensemble du Comité de rédaction qui se dévoue pour dégager, à votre bénéfice, une réflexion originale mais spécialement notre rédacteur en chef le LCl ® Jacques Dupré.

Abonnez-vous et faites de la publicité auprès de vos amis, c’est un instrument d’information très utile et de très grande qualité, il est indispensable pour notre cohésion et le rayonnement de l’ANOCR.

 

– E : groupements en difficulté,

L'étude des problèmes des groupements en difficulté a fait apparaître la nécessité de création d'une organisation nouvelle auprès de la direction nationale. Ces « référents inter groupements » sont en place et ils appartiennent bien sûr au C.A. Nous allons expérimenter le fonctionnement de cette nouvelle organisation au cours de cette AG et en tirerons les meilleures leçons.

La baisse du nombre d'adhérents, moindre que précédemment, persiste encore cette année malgré une nouvelle campagne de recrutement, qui a certes porté ses fruits, mais encore insuffisamment.

C’est encore et toujours le point noir de nos associations.

Un Comité stratégique, au sein du C.A., est chargé d’y réfléchir.

 

- F : finances

Les finances de notre association sont comme vous le savez, dans un état confortable mais contrasté. Elles sont adossées à un bilan solide, marquées par le fonctionnement complexe de notre organisation et un déficit structurel que nous peinions à réduire en ces temps où la rémunération de tout placement bien sécurisé est toujours extrêmement basse.

Pour 2017 le choix d'abandonner le CNA ne s'est pas fait de gaieté de cœur mais a généré une économie de 10 000 € environ

Votre conseil d'administration est soucieux de contribuer à participer à ces économies aussi avons-nous supprimé une réunion du C.A.

En outre, nous avons réorganisé le fonctionnement de la direction nationale avec le départ en retraite non remplacé de Mme Lescher, ce qui génère une diminution importante de la masse salariale

Enfin mon appel pressant au volontariat pour le poste de Trésorier National de l’an dernier a été entendu et le Médecin général Payen a bien voulu endosser cette responsabilité nouvelle, nous pouvons lui en être extrêmement reconnaissants.

Vous allez découvrir ainsi un net redressement de nos finances à l’occasion de la présentation du budget prévisionnel, redressement qui s’accentuera encore en année pleine pour 2019.

 

III – REFLEXION SUR L’AVENIR

L’état de notre pays, son environnement international les menaces avérées et celles qui le seront bientôt ont poussé le gouvernement à opérer l’amorce d’un redressement matériel et humain mais il faut aller plus loin encore en s’attelant à son réarmement moral.

Nous devons, là encore, apporter notre pierre à cet édifice à notre manière avec nos moyens. Enrichissons nos propositions et nos interventions dans ce domaine mais surtout saisissons nous de l’exemple extraordinaire du sacrifice du Colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame. Agissons partout pour que son nom soit honoré pour que sa démarche soit expliquée et reconnue à tous les stades de la vie publique.

Là aussi nous devons être utiles et agissants.

 

CONCLUSION

Dans ce nouvel environnement, nous nous retrouvons plus proches, plus concentrés aussi sur nos objectifs, nos vies et nos devoirs.

Ce changement nous devons le faire vivre ensemble en confrontant nos idées en nous appropriant celles des autres.

Chacun d’entre nous devrait, en quittant cette AG, décider de quelques actions très concrètes car c’est l’action qui maintient en vie les femmes, les hommes et les associations

Les événements tragiques ou menaçants qui s’installent à nos portes doivent nous pousser à l’action réfléchie, chacun d’entre nous doit se sentir comptable désormais de sa vie, de celle de sa famille mais aussi de celle de ses concitoyens par un engagement personnel mais aussi collectif.

Le temps n’est plus à des vies ronronnantes mais à des vies citoyennes fortes et solidaires.

Bon travail et bon courage à tous.

 

Connexion Membres

Votre accès Membre

Identifiant
Mot de passe

© 2008 - 2018. ANOCR 73 Groupement Savoie - Conception Studio Coléo

Haut